image

Joël Blanchard

Professor of French Medieval Literature

        -    





Home page > Publications > Articles

Articles

Extract (2006-2011) :

1. "De l’oralité à l’écriture chez Commynes : nouvelles émotions et nouvelle communication ?", dans Norm und Krise von Kommunikation. Inszenierungen literarischer und sozialer Interaktion im Mittelalter, Feitschrift Peter von Moos, A. Hahn, G. Melville, W. Röcke (éd.), Münster, LT Verlag, 2006 (Geschichte. Forschung und Wissenschaft, 24), p. 173-191.

2. "Pragmatique des émotions. Une période de référence : le Moyen Âge", Ecrire l’histoire, 1 (2008), p. 15-21.

3. "Les hiérarchies de l’honneur. Avatars d’une grille conceptuelle à la fin du Moyen Âge : Mézières et le Pseudo-Denys", Revue Historique, CCCX/4 (2008), p. 789-817.

4. "La Moralité du Bien Public (1468). Musée Condé ms. 685", Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, tome LXX, n°3 (2008), p. 615-661.

5. "Commynes n’a pas ’trahi’. Pour en finir avec une obsession critique", Revue du Nord, tome 91 (avril-juin 2009), p. 327-360.

6. "Ordre et utopie : une alliance impossible ? Le Songe du Vieux Pèlerin de Philippe de Mézières", dans Un Moyen Âge pour aujourdhui, Mélanges offerts à Claude Gauvard, dir. J. Claustre, O. Mattéoni, N. Offenstadt, Paris, PUF, 2010, p. 57-62.

7. "Sémiologie du complot sous Louis XI. Le procès de Jacques d’Armagnac, duc de Nemours (Bibliothèque Sainte-Geneviève ms. 2000)", dans Le crime de l’ombre. Complots, conjurations et conspirations au Moyen Âge, C. Leveleux-Texeira et B. Ribémont (dir.), Paris, Klincksieck, 2010, p. 63-85.

8. "Commynes et Seyssel : proximités et divergences à propos de la Monarchie de France dans Claude de Seyssel. Ecrire l’histoire, penser le politique en France, à l’aube des temps modernes, P. Lojkine (dir.), Rennes, PUR, 2010, p. 63-70.

9. "Le bien public et les moralités polémiques", Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, Pouvoir d’un seul et bien commun (VIe-XVIe siècles), F. Collard (dir.), 32 (2010), p. 385-393.

10. "La trahison de Commynes : champs juridique, politique et culturel", dans La trahison. De l’adultère au crime politique, Cl. Javeau, S. Scher dir., Berg International, 2010, p. 37-48.

10. "A Logic of Appropriation : Practical Relationships between Law and Literature in the Middle Ages", Law and humanities, 5 (2011), p. 97-102.

11. "Le gouvernement du voyage : Commynes et la diplomatie", Ecrire l’histoire, 8 (2011), p. 27-36.

12. "A religion in its time : numerology and moral alchemy in Philippe de Mézières’s", dans The Age of Philippe de Mézières. Fourteenth-century piety and politics between France, Venice, and Cyprus, R. Blumenfeld-Kosinski et K. Petkov (dir.), Leiden/Boston, Brill, 2011, p. 225-236.

13. "Une lecture des Mémoires : Commynes et le droit (documents inédits)", Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 2010, LXXII, 2, p. 369-384.

14. "La foi jurée : le rituel en écriture", dans 1511-2011 Philippe de Commynes. Droit, écriture : deux piliers de la souveraineté. Actes du colloque international d’Orléans 16-17 mars 2011, J. Blanchard (dir.), Genève, Droz, 2012 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, n° 100), p. 57-68.

15 "Pouvoir, péril : Péronne", dans Les vecteurs de l’idéel. Le pouvoir symbolique entre Moyen Âge et Renaissance. La légitimité implicite II, Ecole française de Rome, European Research Council, Rome, 14-17 décembre 2011 (à paraître)